Return to site

Ivo van Aart capture l'embarras pour parler d'amour

Rencontre avec Ivo van Aart, réalisateur néérlandais de 26 ans et créateur de la web-série Zes Dates, écrite avec le scénariste Daan Windhorst et tournée en compagnie d'une bande d'amis, avant d'être repérée par une chaîne de télévision nationale.

Ivo van Aart et Daan Windhorst (crédit photo : Ivo van der Bent)

Qui es-tu, d’où viens-tu ?

Je m’appelle Ivo Van Aart, j’ai 26 ans et je viens d’Utrecht aux Pays-Bas. Je réalise des courts-métrages et des vidéos à 360°, adaptées à un visionnage en réalité virtuelle. En sortant de mon école de cinéma, j’ai d’abord gagné ma vie en réalisant des films publicitaires. Rapidement, j’ai eu envie de passer à autre chose. Je me suis donc engagé dans une première web-série, Zes Dates (VPRO, 2013), suivie de Layla Leila (VPRO, 2015) qui évoque la rencontre entre deux jeunes femmes, au lendemain d'une nuit passée ensemble.

Peux-tu me raconter les origines de la série Zes Dates ?

Daan et moi voulions parler des moments de grande vulnérabilité chez l’individu. Dans cet esprit, Zes Dates met en scène la relation naissante entre Joris et Sara. Chaque épisode de la série correspond à une de leurs rencontres. Le projet s’est monté très vite : nous avons finalisé le scénario en six jours avec Daan Windhorst, au même titre que le tournage, et bouclé le montage en un mois environ. Zes Dates est un projet que nous avons réalisé entre amis, à moindre coût, ce qui ne l'a pas empêché d’être repéré par la chaîne publique NPO 3. La série a d’abord été mise en ligne sur leur site, où elle a connu un franc succès, avant d’être programmée à la télévision.

Tu travailles sur d’autres projets ?

En ce moment, je réalise un clip de danse pour la chorégraphe Jonne Covers. J’écris également une fiction policière adaptée à la réalité virtuelle, pour permettre au spectateur d’endosser le rôle de l’inspecteur et de mener sa propre enquête.

Des liens à recommander ?

J’aime beaucoup le travail du vlogueur Casey Neistat, pour l’énergie qu’il insuffle dans ses vidéos.

La BBC a récemment mis en ligne un projet intitulé The Last Hours of Laura K, invitant le public à mener l'enquête à partir d’une séquence qui met en scène les dernières heures de la vie de Laura K. J’ai apprécié le concept autant que sa réalisation.

Dans le même style, j’ai participé au tournage d’un film interactif intitulé Love & Engineering (VPRO Dorst, 2014), qui permet au spectateur de découvrir une même histoire sous de multiples perspectives. 

Un épisode de Zes Dates, date twee,
sera projeté au cinéma Les 400 Coups
le 27 janvier 2015 à 14h15.
Propos recueillis par Iris Ollivault
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly